Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une mère de famille a été jugée cette semaine par le tribunal correctionnel de Perpignan, car elle avait giflé son fils.

Alors qu’elle était à l’hôpital de Perpignan pour faire soigner son fils de deux ans et demi, hospitalisé pour une gastro-entérite, une mère de famille a fini par donner une claque à l’enfant, qui ne voulait pas manger ses médicaments.

Après 2 jours sans sommeil à essayer de soigner son enfant malade, la jeune femme a admis devant le tribunal avoir eu un geste déplacé.

Un infirmière a vu cette calotte et a prévenu ses collègues, ainsi que les services sociaux et la police. La femme a alors été mise en examen pour des soupçons de violence sur mineur. L’infirmière affirmant avoir été témoin « d’un coup violent ».

L’avocat de la jeune maman a du montrer de nombreux certificats médicaux, qui indiquaient que l’enfant n’avait jamais été maltraité, pour que la mère de famille soit finalement relaxée, malgré une demande du procureur d’une peine de six mois de prison avec sursis pour « violences sur mineur ».

« On ne peut pas assimiler une simple gifle à de la maltraitanceSinon, il faudrait juger la moitié des parents du département », aurait déclaré l’avocat de la maman pendant l’audience, selon les informations de France Bleu Roussillon.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here