Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Deux hélicoptères de l’armée de l’air se sont écrasés, vendredi 2 février, dans le Var, causant la mort de cinq soldats.

Pour répondre à la stupeur qui a touché les armés françaises, vendredi, la préfecture du Var a publié un communiqué laconique sur ces cinq décès tragiques.

« Les secours ont retrouvé trois corps sans vie dans un hélicoptère et deux autres victimes dans un second », y est-il précisé.

Lors d’un exercice, deux appareils de l’école d’aviation du Cannet-des-Maures sont rentrés l’un dans l’autre et se sont écrasé ensuite au sol.

Dès l’annonce de cette terrible information, la ministre des Armées, Florence Parly, s’est rendue sur place, afin de présenter ses condoléances aux familles des victimes.

« Cinq officiers de l’armée de terre » en « mission d’entraînement en vol dans le Var », a précisé le premier ministre dans un communiqué. 

Selon les journalistes du Monde, il s’agissait de 5 instructeurs aguerris. On ignore encore les réelles causes de ce drame.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here