Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La semaine dernière, le monde du football a de nouveau été endeuillé avec la disparition d’un de ses joueurs. Samba Diop, jeune espoir du club de foot du Havre Athletic Club (HAV) est brutalement décédé le 7 avril dernier. A ce jour, l’autopsie réalisée sur le corps du jeune homme de 18 ans n’a pas permis de donner d’explications sur les raisons de sa mort. 

« C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Samba Diop samedi matin. Samba, 18 ans, enfant de la Cavée, enfant du HAC, portait les couleurs ciel et marine depuis l’âge de 5 ans et devait signer son premier contrat professionnel à l’issue de cette saison. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer au quotidien au sein du club », s’est exprimé le HAV, sur son site internet.

Le club a souhaité rendre hommage à son joueur, mais les causes du décès de Samba Diop n’étant pas connues, la ligue de football a invoqué un huit clos, rendant tout hommage digne de se nom impossible pour le moment.

« Le résultat de l’autopsie n’a pas établi la cause de la mort », indique François Gosselin, procureur de la République du Havre. « Il va falloir attendre les résultats de ces analyses complémentaires. Ce sera très long, cela peut prendre plusieurs semaines avant d’avoir un début d’explication », a-t-il ajouté. Le club du Havre rendra tout de même  un premier hommage solennel à son joueur disparu, le 24 avril prochain.

Le 4 mars dernier, le football était en deuil après le décès du défenseur Davide Astori, retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. Le match prévu le jour de son décès avait été annulé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here