Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le jeune homme de 15 ans blessé à Saint-Denis lundi soir a été touché à la gorge. Les secours n’ont rien pu faire pour le sauver. Les pompiers ont pu prendre en charge deux autres victimes. La police suspecterait un règlement de comptes entre deux bandes rivales.

Il était 20h45 quand une fusillade a éclaté avenue Romain-Rolland dans la cité de la Courtille à Saint-Denis. Selon les premières déclarations des autorités et des témoins, un groupe se serait approché en scooter et aurait alors ouvert le feu. Quand les pompiers arrivent, il est trop tard pour l’un des adolescents. Les tentatives de réanimation n’aboutiront pas. Un autre adolescent, blessé au genou, a été transféré à l’hôpital Bichat à Paris.

 La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est en charge de l’enquête. Une source proche de l’enquête a déclaré à l’Agence France-Presse que « les circonstances sont encore un peu compliquées à établir, mais il s’agit probablement d’un règlement de comptes entre cités ». Selon BFMTV le jeune homme assassiné était connu des services de police.

 Lundi dans la nuit le quartier était sous le choc des événements, marqué par l’incompréhension du drame et par la forte présence policière. L’adjoint au maire Bally Bagayoko résume ainsi la situation : « Les gens sont consternés, il y a la peur, le sentiment de ne pas savoir quoi faire ». Dans la soirée le père de la victime est venu s’adresser aux amis de son fils, aux jeunes du quartier les appelant au calme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here