Au lendemain de sa victoire au sommet du Tourmalet, Thibaut Pinot a encore été impressionnant dans le final de la 15e étape du Tour de France entre Limoux et Foix Prat d’Albis. Il a pris la deuxième place de l’étape derrière Simon Yates et la quatrième au classement général.

Julian Alaphilippe s’accroche et conserve son maillot jaune

En très grande difficulté lors de la dixième étape, à l’issue de laquelle il avait perdu 1’40” dans une bordure à Albi, Thibaut Pinot a su reprendre pied pour revenir dans la partie dans la course à la victoire finale. La remontada a débuté samedi par une victoire magistrale au sommet du Tourmalet. Ce dimanche il a remis le couvert, ou plutôt les pédales, et le voilà désormais quatrième du classement général du Tour de France 2019.

La dernière étape pyrénéenne a été haletante, comme les précédentes d’ailleurs, particulièrement celle achevée à Bagnères-de-Bigorre. Et c’est le Britannique Simon Yates qui s’est imposé encore ce dimanche. C’est le dernier rescapé d’une belle échappée fleuve, qui aura su attaquer au bon moment dans la dernière montée, l’inédite ascension du Prat d’Albis, sur les hauteurs de Foix. Quant au leader Julian Alaphilippe, ce n’était pas le bon jour apparemment. Au lendemain de sa seconde place au Tourmalet, le maillot jaune français a calé dans l’ultime ascension. Il a été laissé sur place comme tous les favoris par une nouvelle attaque de son compatriote Thibaut Pinot, impressionnant. Mais il s’est tout de même accroché pour conserver son maillot jaune.

Thibaut Pinot au pied du podium

Thibaut Pinot, lui, était encore sublime ce dimanche par un temps pluvieux qu’il affectionne. Bien accompagné par son équipe de la Groupama-FDJ, le Français a éliminé à la pédale tous ses concurrents en attaquant dans la dernière ascension. Au final, il reprend plus de cinquante secondes sur le vainqueur sortant du Tour, Geraint Thomas, et se place au pied du podium. Il est désormais quatrième, à trois secondes de la troisième place, détenue par le néerlandais Steven Kruijswijk. Pinot s’affirme ainsi comme le meilleur grimpeur des favoris et le maître en montagne. Mais il doit encore rattraper le temps perdu lundi lors d’une cassure anodine.

Les porteurs des maillots distinctifs

Maillot jaune : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

Maillot vert : Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

Maillot blanc : Egan Bernal (Ineos)

Maillot à pois : Tim Wellens (Lotto Soudal)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.