Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le marchand de journaux et de tabac qui avait tué un jeune cambrioleur d’un coup de fusil, a été remis en liberté à la fin du mois de juin.

En 2009, ce buraliste avait remarqué des barreaux sciés à son domicile, qui était également le bureau de tabac où il travaillait.

Ce tarnais avait alors décidé de tout mettre en oeuvre pour éviter de se faire cambrioler. Il avait obtenu un fusil et avait installé une alarme de fortune à son domicile. Il s’était même mis à dormir au rez-de-chaussée.

Lorsque les cambrioleurs sont arrivés, il leur a donc tiré dessus, en tuant un âgé de 19 ans.

L’homme avait plaidé la légitime défense dans ce dossier très politique et l’opinion publique s’était indignée de sa condamnation à 10 ans de prison.

Il a été libéré à la fin du mois de juin sur décision de la cour d’appel de Toulouse, même si son jugement définitif n’ pas encore été rendu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here