Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Depuis bientôt une semaine, la famille du petit Jadhen est effondrée. Le garçon de six ans est décédé d’un choc anaphylactique, après avoir ingéré une crêpe fabriquée avec du lait, auquel il est allergique. Dans son effroyable douleur, la famille dénonce. 

Le carnaval d’une école dans le Rhône a pris un tournant dramatique après qu’un de ses élèves, allergique aux produits laitiers, soit décédé en ayant mangé une crêpe, proposée par son institutrice.

Le drame se noue sur le chemin entre l’école et son domicile. Marie-Anaëlle Delpeche, sa mère, est vient récupérer son fils à l’école Fernand Gayot, qui donnait ce jour là une kermesse. Sur le chemin du retour, Jadhen se plaint alors de douleurs au ventre.

« Sur la route de l’école, il n’était pas bien. Il m’a dit ‘Maman, je ne me sens pas bien, j’ai envie de vomir’. Il m’a dit ‘Maman, je n’en peux plus’. Je l’ai porté, j’ai croisé des gens, j’ai demandé un téléphone à des filles pour appeler les pompiers », a expliqué la mère, effondrée par la mort de son enfant.

« Ça fait trois ans qu’il est dans cette école: petite section, moyenne section, tout le monde était au courant de son allergie. Même les parents d’élèves étaient au courant que mon fils était allergique au lait », pleure-t-elle.

A la douleur, vient se mêler la colère. Le père du petit garçon est intimement convaincu de la responsabilité de l’institutrice de son fils.  « C’est pire qu’une erreur. Donner quelque chose à quelqu’un en sachant que ça pourrait lui faire du mal, pour une maîtresse d’école, ça n’est pas logique. Il y a un manque flagrant de jugeote », a-t-il dénoncé sur France Info.

Les obsèques du petit garçon se dérouleront à la Réunion, d’où ses parents sont originaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here