Selon un arrêté publié le 29 octobre, les navigations de plaisance ainsi que les loisirs nautiques seront interdits tout au long de la période du confinement à compter du 30 octobre 2020. Cette mesure a pour objectif de freiner la propagation du Covid-19 et minimiser ces risques.

Afin de faire face à la propagation du Covid-19, un arrêté publié par la préfecture maritime de Toulon a déclaré l’interdiction des déplacements et la restriction de la circulation en mer Méditerranée. Cette démarche vient pour faire face au risque de diffusion par la voie marine, ainsi pour ne pas encombrer les hôpitaux et cela jusqu’au nouvel ordre “Jusqu’à la fin des mesures édictées par le gouvernement pour réglementer les déplacements”, a précisé l’arrêté.

Cependant, les déplacements pour des raisons professionnelles demeurent autorisés avec une attestation spécifique et dans des circonstances précises. “Opérations commerciales, pêche, cultures marines, travaux maritimes ou scientifiques, convoyages, essais de matériel, formations continues ou entraînements obligatoires pour le maintien de compétences professionnelles, formation à la conduite en mer de navires de plaisance“; a indiqué l’arrêté. En ce qui concerne les habitants permanents des îles, ils peuvent circuler uniquement pour la nécessitée. “uniquement pour assurer le ravitaillement du foyer, pour les trajets directs avec le port du continent le plus proche”, a indiqué l’arrêté.

Les étudiants, les scolaires et les sportifs de haut niveau peuvent également continuer leurs activités en mer dans le cadre de leur formation. Les navires français sont autorisés à retourner à leur port d’attache sur le littoral mais ils ne pourront reprendre la mer.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.